Warning: Illegal string offset 'single_media' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/functions.php on line 209

Warning: Illegal string offset 'single_layout' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/functions.php on line 212
class="post-template-default single single-post postid-29 single-format-standard scroll-menu">

Warning: Illegal string offset 'single_media' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/feature-area.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'single_media' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/feature-area.php on line 24

Warning: Illegal string offset 'single_layout' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/single.php on line 12

Warning: Illegal string offset 'single_media' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/single.php on line 24

Warning: Illegal string offset 'single_layout' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/single.php on line 34

Warning: Illegal string offset 'single_media' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/single.php on line 39

Warning: Illegal string offset 'single_media' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/single.php on line 43
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bonjour à vous !

J’ai peu de temps pour aborder tout ce que je veux partager aujourd’hui, alors je vous propose juste quelques critiques, articles sur toutes ces jolies choses. Et puis du coup techniquement ça permettra peut-être d’avoir un angle plus approfondi !! Ainsi, je les évoque rapidement et à vous de vous en faire une idée et de me la partager en commentaires !

En tout cas toutes ces découvertes, je vous les partage car elles m’ont interpelées, plues et parlées. J’espère qu’il en sera de même pour vous ?

 

Tout d’abord le nouvel album Dans la calebasse de mon île de Dominik Coco. Inspiré par Aimé Césaire avec son Cahier d’un retour au pays natal… C’est un album qu’il a pris deux ans à confectionner, un album autoproduit et distribué par Don’s.

 

C’est donc entourré du Kako Band qu’il est venu présenter son album le 10 mars à l’Atrium. (L’occasion de revoir Meemee Nelzy hihi, en choriste cette fois, qui sort bientôt un EP d’ailleurs -on en parle à la fin du billet- et d’avoir un total coup de foudre pour le batteur trop génial !!!)

 

Il revient cette fois-ci dans une version introspective, en mode papa gaga (oui, ça ça m’a marqué, j’ai beaucoup aimé ^^), dans un album qui devait s’intituler par le prénom de sa fille mais il en a été tout autre lorsqu’est née sa deuxième fille ! Il leur dédie d’ailleurs à chacune une chanson sur l’album.

 

« Tournée dans la calebasse de mon île »

Yéla La fanmi !!! »Tournée dans la calebasse de mon île »10 Mars TROPIQUES ATRIUM (MARTINIQUE) Réservez votre place -> http://bit.ly/20i7YRp12 mars ROYAL RIVIERA (GUADELOUPE) Réservez votre place -> http://bit.ly/1PIf7aN23 Avril CABARET SAUVAGE (PARIS) lRéservez votre place -> http://bit.ly/1PIf7aNNouvel Album disponible ici Itunes -> http://apple.co/23qjKO1Amazon -> amzn.to/24uaYPB

Posté par Dominik Coco Officiel sur mardi 8 mars 2016

Le premier single de l'album : clipé et déjà sur les ondes !

Je vous partage directement les posts où il présente les morceaux de l’album !

 

Dominik Coco – Zonzon…L’inspiration de cette chanson fait suite à un événement trèsdouloureux pour moi, et certain…

Posté par Dominik Coco Officiel sur mardi 1 mars 2016

 

L’inspiration lui vient d’un évenement douloureux qu’il n’a pas vécu directement, mais il a mis les clés dans la musique et le clip, ainsi, il n’en parle pas plus.

 

Dominik Coco – Dans la calebasse de mon île…Là où je vis, ce que je vis, comment jevis. Titre éponyme de l’album…https://www.youtube.com/watch?v=IO_LnSsleuQ

Posté par Dominik Coco Officiel sur vendredi 4 mars 2016

 

Dominik Coco – Man nel »Cette chanson est dédicacée à ma Grand-Mère maternelle.C’est le seul Grand-Parent que j’ai…

Posté par Dominik Coco Officiel sur lundi 7 mars 2016

 

Dominik Coco – Lanmou ki adan saUn oiseau qui chante, une pause à l’ombred’un manguier, des fleurs qui étalent leurs…

Posté par Dominik Coco Officiel sur samedi 5 mars 2016

 

Dominik Coco – Sika…Pour ma fille ainé Inaya. C’est la première chanson composéepour cet album…

Posté par Dominik Coco Officiel sur jeudi 3 mars 2016

 

Dominik Coco – Tonton dodo – feat. Jocelyne Beroard Une composition de mon ami pianiste David SOLARO, c’est purement l…

Posté par Dominik Coco Officiel sur dimanche 6 mars 2016

 

Dominik Coco – La réprimande du sage – feat. E.sy Kennenga…Un jour au détour d’un chemin, une marchande à qui je…

Posté par Dominik Coco Officiel sur mercredi 2 mars 2016

Il a également invité Veronique Hermann Sambin sur l’album, ils sont ainsi en duo sur le morceaux Songé sé timoun-la et comme je vous l’ai déjà dit… j’aime beaucoup cette chanteuse ! Et sur ce morceau je n’ai pas été déçue, j’aime le mélange de voix, le thème, les paroles, la musique ! J’aime !!
 
Donc voilà ! C’est bon, c’est beau… Allez l’acheter 😉
 

Voici l'EPK du nouvel album "My World" de Lisa Simone

J’en profite du coup, pour faire une jolie transition sur du….jazz… Une transition pour vous parler encore une fois d’une voix jazz dont je suis tout aussi faaan ! Hihihi ! C’est celle qui m’avait bluffée l’année dernière en live : Lisa Simone. Elle revient avec un joli album « My World« , un album témoignage.

 

Voici la vidéo de son passage au JT de France 2 il y a une semaine, que vous avez surement déjà vu parce qu’elle a bien tournée ! Pour ce nouvel album on ne change pas une équipe qui gagne, elle s’entourre toujours de Reggie Washington, d’Herve Samb et de Sonny Troupé (même si sur la vidéo c’était le non moins talentueux Jérome Castry) ! Elle débute donc sa tournée et je l’attend, sûrement comme vous, avec impatience. 

Puis, on continue sur du Jazz moins jazz du coup avec Esperanza Spalding et son nouvel album Emily’s D+Evolution.

Ainsi, c’est un album émancipation, un album où l’artiste se permet d’aller non là où on l’attend (j’avoue que je l’attendais fortement sur du jazz toujours avec son afro, car j’en étais déjà fortement satisfaite… Lol), mais là où elle en a vraiment envie.

Alors même si dans un premier temps, j’ai été assez réticente face à cette annonce, j’aime bien ce qu’elle nous propose dans cet album, la façon dont elle le présente aussi, n’hésitez pas à découvrir tout ça si ce n’est pas encore fait ! Et dîtes-moi ce que vous en pensez de votre côté?

 

Un album avec des compositions intéressantes et toujours sa belle voix !

Je vous invite également à découvrir si ce n’est pas encore fait, le nouvel album de Rokia Traore  Né So qui est magnifiquement présenté sur son site, donc je vous en partage  simplement l’article.

J’aime sa démarche artistique.

J’aime son engagement.

J’aime la musique.

J’aime.

J’espère que vous aussi !??

J’ai envie de parler d’un album force, un album où elle a du en quelque sorte trouver la force d’être, d’être artiste, je suis touchée par ces artistes qui se demandent vraiment ce qu’ils peuvent apporter et qui s’en renforce, et nous sorte des oeuvres si puissantes.

J’aime l’accéssibilité, les valeurs que véhicule la chanteuse à travers l’album, et le réveil que cela amorce chez nous.

Et vous ?

Dans ces oeuvres, autant dans l’esthétique que dans que dans le fond, j’apprécie le travail de ces artistes, je retiens notamment cette citation de Rokia Traoré à retrouver dans l’article partagé sur Né So

Un but doit avoir sa raison
A la base de toute réussite il y a une raison
A la base de tout échec il y a un but sans raison.

Rokia Traoré

Tout cela me rappelle d’ailleurs Stevy Mahy et son projet Renaissance Woman qui se concrétise, car on a enfin une date prévue pour la sortie de l’album (on en reparle à la fin de ce billet) !

Et un peu à Nneka dont j’ai regardé cette vidéo dernièrement et finalement, je me dis, qu’on a tendance à se changer soit pour rentrer dans le moule et devenir quelqu’un, quelque chose. On rentre dans le système, emprunte des voies toutes faites, essaye désespéremment d’être les meilleures dans celles-ci, alors qu’on est chacun avec ses spécificités et que fiinalement, ce n’est pas en empruntant des voies toutes faîtes qu’on réussi à devenir nous, et à vraiment s’accomplir, mais en trouvant un but avec une raison derrière… c’est à dire que c’est un peu à nous de tracer notre propre route vers l’objectif de notre choix selon la raison qui va avec… que ça soit notre envie, notre besoin, ou autre qui le justifie. Ca ne veut pas dire que le « système » cristallise le rôle du mal (non le système n’est pas forcément babylone), il permet de s’ouvrir, d’apprendre de nouvelles choses et de se construire. Mais c’est sûrement à nous de trouver comment nous épanouir au delà de ce dernier…

Car travailler pour travailler afin d’atteindre un but sans raison, c’est finir en tant que machine, tel un engin qui réalise mécaniquement le même geste mais sans aucune motivation, ni aucune ambition, c’est mécanique, pas humain. Et ce n’est donc pas comme ça qu’on s’accompit, qu’on s’épanouit !

Sorry pour ce moment de philosophie carton lool, il ne faut pas le prendre comme de la philo en fait, c’est ma réflexion du moment, ce que je tire de ces merveilleuses inspirations. C’est une évidence quand c’est dit, mais aussi un peu ce qu’il manque. Maybe ai-je encore mélangé trop de références sans imposer les limites… Mais, je crois que ça tient quand même la route ? Enfin je l’espère… je vous attend pour les commentaires !

Juste pour dire, qu’il faut des fois s’écouter et se repositionner, réfléchir et se recentrer sur ce qui mérite de l’être. S’assurer, que les bonnes raisons se trouvent derrière nos objectifs. Pour nous accomplir pleinement !

Partage de Découverte #26

Et j’en profite pour vous parler d’une talentueuse Renaissance Woman : Abishag dont j’ai reçu en présent deux jolis tableaux en boucles d’oreilles de la part de ma family il y a peu (Thank you so much) !!!

Je l’ai découverte il y a à peu près deux ans avec son exposition Face2Face accompagnée par les textes de Malik Duranty. Je crois que j’en avais déjà parlé sur le blog, je ne sais plus trop…
 

En fait, souvent, j’agace en répétant que tout est lié… Mais c’est fou comme l’harmonie des choses se construit en toute cohérence… (Ne vous inquiétez pas vous comprendrez, je ferai les connexions, quand il faudra x) )

Pour vous dire quelques mots sur elle, je me permets de puiser dans un joli Zietaj fort intéressant… Abishag, est marquée par les graphies précolombiennes et l’oralité d’Afrique, c’est une femme « Tout’ Koulè », d’un peu partout dans ce triangle de réconciliation…Entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. (Ce qui me rappelle d’ailleurs fortement l’artiste Jocelyn Akwaba Matignon, que j’ai connu il y a peu, espérons que nous aurons l’occasion d’en parler prochainement… car ce n’est pas le sujetpour l’instant !).

Une femme qu’une révolution non achevée (2009) aura portée vers un autre bord quelques temps. [Je le dis là, car on en reparlera. Sûrement bientôt !]

  

C’est une superbe artiste dont je vous propose de retrouver l’interview sur Renaissance Woman Radio juste en dessous !

Et puis n’hésitez pas à la suivre car elle a de supers créations !!!

 

 

Si non, comme je vous l’ai dit, et comme vous l’avez compris, je m’attache beaucoup aux paroles, et oui, les mots sont importants à mon avis… Et cela notamment grâce au slam ! Alors toujours je guette avec impatience les scènes de la talentueuse slama !! Et pour le coup, j’ai été servis, comblée face à ma frustration d’absence de slamoureusement depuis deux années !

Car l’intitulé de cette scène slam était « Paroles de vie, paroles d’envie » et je crois que le thème était tout à fait bien trouvé pour compenser lool ! Une grande satisfaction pour moi…

Entre une Yawa qui a presque battu Locky Dydë à ces jeux de mots explicites pour lesquels il est si doué (hihi). Flo en rebelle, révolutionnaire… d’ailleurs je crois que je ne l’ai connu qu’ainsi en fait. Avec des textes toujours engagés entre « Quand partirai-je », ceux entendus pour cette scène ou celui de la finale pour le SlamContest 2016 ! Et tout ces bons slammeurs qui ont réussi à me faire voguer au large de leurs envies à travers la poétique de leurs mots, à travers les maux de ces réveils seul en porte drapeau ou encore de femmes battues. Les tons ont variés, les mots de chacun ont su, teintés par leur identité propre construire ce voyage de vie autour de l »envie, de leurs envies.

Un très beau spectacle en très bonne compagnie puisque le hasard fait si bien les choses ! Un gros Big up à la slama, toujours un plaisirs de se régaler de leur mots…

 

Voici un album de Micha Bellemare de la soirée !

 

Bon, sans jolie transition cette fois, on va passer aux Mixtapes !

Cette fois, nous voici dans le roots, dans le reggae, voir même dans le milieu rasta,avec Chronixx, artiste reggae que j’apprécie beaucoup. Notamment en tant que membre de ce qu’on aime appeler le « Reggae Revival » today.

Puis dans le Rap, Hip-hop avec Fola.

Et même dans le dancehall avec Admiral T.

Pour rester dans l’urbain…

 

Et puis il y a aussi l’exceptionnel, le génial, l’incoryable concert de CHASSOL !!!!

Chassol compose pour le cinéma, je crois que pour lui, l’image et son ont une grande valeur et il travaille ainsi sur les deux, et je crois que c’est à cette intersection que nait sa musique…

 

Chassol a pour objectif d'harmoniser le réel, la vie, le monde, tout ce qu'il rencontre, tout ce qui lui parle.  Harmoniser le réel, c'est partir d'une image l'intéressant dès lors qu'elle produit un son : Chassol la duplique, joue avec le montage pour créer un motif rythmique et visuel, harmoniser les sons ainsi créés et produire un véritable objet filmique et musical. Le résultat porte un nom : "ultrascore" 

 

Christophe Chassol a présenté son album Big Sun – dont les prises de sons et d’images ont été réalisées en Martinique – à Tropiques Atrium mercredi 6 avril 2016 et c’était juste merveilleux.

Un concert, où il a présenté plus qu’un simple album, c’était beau et c’était bon. C’était de l’amour, une passion, un vrai et bon feeling partagé !

Une incroyable complicité les unissait avec Mathieu Edward (qui a fait une petite escapade de sa petite Tournée Caraïibe pour présenter le Tribute to Mona avec Erik Pedurand et The Keeys dont il est le batteur. Une petite escapade en Martinique entre la Guadeloupe où ils ont preformé au Centre Culturel Sonis [et y’avait même la sublime Tricia Evy] et la Grenade pour le Pure Grenada Festival [Où y’avait quand même des artistes tels que Angelique Kidjo, Steel Pulse ou Etana!!!] et ils ont aussi joué ensuite à Antigua pour la Créole Night ! Mais ce n’est pas le sujet). Deux musiciens fort sympathique comme j’ai pu le remarquer grâce de jolies rencontres éphémères mais marquante. 

Une complicité, qu’ils ont su partagé avec le public une complicité dans laquelle nous avons été nous même complètement entrainée !

Et puisque cette scène se passait un peu à la maison… entre les différentes branches de la famille (lol), Chassol ne s’est pas privé de faire monter Mario Masse sur scène pour le plus grand plaisir de tous. Et ensemble dans une harmonie totalement improvisée, ils nous ont joué de jolies notes. D’ailleurs, monsieur Mario Masse en dit :

Il sait convoquer notre imaginaire, fait un travail inhumain, qui demande beaucoup d'écoute de l'autre. Chassol est un être humain magnifique.

Monsieur Mario Masse

Ce qui est fantastibuleux chez Chassol, c’est que ce qu’il fait est beau, que sa démarche artiste, bien qu’un peu crazy (à l’image du personnage !!!) est pourtant cohérente et super intéressante ! Parce que finalement entre ceux qui essaient de la faire passer pour la capitale du crime… ceux qui, doudouïstes, en parlent comme d’un paradis (bon j’avoue que ce n’est pas très loin ^^), eh bien la démarche de Chassol a été de capter des scènes de vie, de la vraie vie, entre la marchande au marché, ou le plein coeur de notre carnaval et les petits bruits qui font le bruit de la vie ici quoi… le merle, les dominos, et puis ces grands noms qui culturellement nous représentent si bien : entre Joby Barnabé, Pipo Gertrude et Mario Masse…

J’en ressors complètement émerveillée, une vraie merveille ce concept d’ultrascore (d’ailleurs n’hésitez pas à le tester par là).

 

Tant qu’on y est, je vous partage le témoignage de deux jolies personnes sur son boulot ! Hihi… quand tu discutes avec un musicos génial, ou que tu suis le blog de quelqu’un de super inspirant… Voilà ce qu’on en retient !

Ce que je retiens de lui, c'est qu'il réussit à faire chanter n'importe quelle phrase banale et en plus il réussi à harmoniser le tout en rajoutant du beat bien caler !
C'est un boss.

Yoyo le musico péféré !!!

Partage de Découverte #26
Partage de Découverte #26
Partage de Découverte #26

Petit point sur quelques albums qui sortent bientôt à ne pas manquer :

 

JE SUIS SI HEUREUSE CAR….Après tant d’attente, tant d’émotions, tant de travail, tant de SUSPENSE….tant de « …

Posté par T-Shaa sur mardi 5 avril 2016

 

J’ai la joie de vous présenter le cover de mon nouvel album « Renaissance Woman » dispo le 29 Avril !!!!Pour ceux et…

Posté par stevy mahy official sur jeudi 31 mars 2016

 

NEWS | Je suis heureuse de vous annoncer la sortie, le 5 Mai 2016, de « deEPly rooted » EP- 5 titres réalisé par Eric…

Posté par Meemee Nelzy sur vendredi 8 avril 2016

#AlbumGuidance en pré-commande ici ► http://musique.fnac.com/a8891497/Djama-Keita-Guidance-CD-album Sortie le 29 Avril 2016

Posté par Djama Keita sur vendredi 1 avril 2016

⚠CE SAMEDI 9 Avril, de 21h/4h⚠󾭩DOMAINE DE L’OASIS󾭩 SHOW LIVE DE 󾠀 LYCINAIS JEAN 󾌧 et ses invités de marque !! ( Esy…

Posté par Lycinaïs Jean sur jeudi 7 avril 2016

J’ai également pu assister au concert de Lycinais au domaine de l’Oasis, ce samedi 9 avril. Un concert avec de talentueux invités. David Obadja (je me permets de ne pas le représenter, car si vous suivez bien la page et le blog, vous le savez déjà lol) a fait sa première partie, un artiste pormetteur, que c’est toujours un plaisir de pouvoir suivre en live et dont on attend fortement les nouveautés.

Lycinais ça faisait déjà un petit moment que je ne l’avais pas revu en live… depuis 2014 ! Entre sa toute première scène en Martinique lors du Girlz’Akoustik au Kano, pour la Journée Internationale des Droits de la Femme et sa petite tournée durant les grandes vacances !

Et si j’avais pu y découvrir une jeune artiste talentueuse, simple et sensible, c’est la même que j’ai retrouvée, un peu plus mûre, avec un peu plus d’assurance, mais toujours ce trac, qui finalement la pousse toujours à nous donner le meilleur, et pour le coup : c’est réussi.

Ce qui est intéressant avec Lycinais, c’est qu’elle est vraiment douée, elle a du talent, et qu’elle se fait un plaisir de le partager. Elle douée pour le zouk, mais pas que, elle est douée pour la musique en général, et c’est toujours un plaisir d’être dépaysé par ces nouveautés, on ne sait jamais où on arrivera, mais c’est toujours un plaisir de voguer auprès d’elle.

Et puis, le zouk, cette musique stigmatisée pour toujours trop tourner autour de l’amour (je tiens à signaler qu’il n’y a jamais trop d’amour dans le monde ^^) ce sujet, elle sait le décliner…après tout, n’est sourd que celui qui refuse d’entendre ! Et je crois que si vous prêtez correctement l’oreille, vous remarquerez que ce n’est pas si répétitif, car elle conjugue simplement ces sujets qui mettent l’amour au centre. Entre la peur d’aimer, celle d’être aimé, l’amour à distance…

De beaux invités n’ont pas manquer de l’accompagner ! Entre Rachelle Allison -dont je suis faaan, surtout du projet de Echo dont je ne me rappelle plus si je vous en avais parler- qui est vraiment superbe, Misié Sadik dont c’est la première fois que j’ai la chance d’entendre An sel kou, morceau que j’apprécie particulièrement, en featuring avec Lycinais. E.sy avec lequel elle n’a pas manquer de partager un Music is love adan tchè mwen (remix by Alychouette lol). Et puis Keros-n qui a mis le feu, fait plein de désordre pour sa petite Lycinais.

En somme même si, il faut l’avouer, il y a eu quelques petits problèmes techniques, cela n’a pas pour autant influé sur la qualité du moment : c’était super !! Lycinais Jean, c’est une voix, et des compositions « de malades », une artiste qui prépare de belles choses que le public est d’ailleurs prêt à recevoir !

 

(PS : Un grop Big Up à Bricelebassiste qui a prix son pied très fort !!! Hiihii)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Alychouette aime la poésie dans les mots, les images, les photos, les yeux, les sourires, les instants, les lieux… Elle aime la mangrove, l’eau et naviguer dessus, les randonnées, les belles personnes (un peu tout le monde quoi), elle aime apprendre et partager, elle aime les médias : radio et web particulièrement pour leur capacité à favoriser le partage ! La suite sur la page "Présentation" ;-)

Un commentaire

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Warning: Illegal string offset 'single_layout' in /homepages/15/d678947257/htdocs/wp-content/themes/rever/single.php on line 109